Comment se déconnecter du boulot ?

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

5 Méthodes Créatives pour se Déconnecter du Boulot

Imaginez votre vie sans crise d'angoisse, ni mauvais stress. Imaginez-vous en train de passer 5 minutes tous les midis en observant sereinement ce qui vous entoure, avec un léger sourire en coin. Imaginez-vous en train de regarder calmement vos collègues en train de s'énerver sur des choses sans réelle valeur. Imaginez pouvoir créer la bonne distance entre votre mauvaise journée au travail et votre petit nid douillet. Imaginez-vous en train de passer vos soirées à profiter réellement de votre famille et/ou de vos animaux. Imaginez-vous prendre 15 minutes tous les matins en mode « Flow », et vous dire que cette journée qui arrive ne peut être que sereine.

Vivre réellement au moment présent est en fait ce que nous recherchons tous. Trouver la bonne méthode, le bon rail pour le train de nos pensées. Il en existe des quantités, et chaque jour nous partons en quête de celle qui sera parfaite. Seulement aucune ne l'est ou ne dure bien longtemps.

Pour moi, j'ai surtout l'impression qu'avant de se mettre à vraiment se détendre et relativiser, nous avons surtout besoin de faire des transitions. Avant, je lisais beaucoup plus, mais même cette ativité n'arrive plus à me tenir concentrée bien longtemps en période de stress.

Je vous propose aujourd'hui quelques exercices de dessin et d'observation pour guider vos pensées vers le moment présent, en pleine conscience. Des techniques parmi d'autres, certes, mais pourquoi pas essayer ? Vous me direz ce qui a fonctionné pour vous en commentaire.

Lire la page A Propos

5 techniques de déconnexion :

1- La technique des pros : Observez les chats. Maîtres dans l'art de la relaxation, ils sont capables de positions de détente en toute circonstance. Dessinez un chat qui dort peut sembler difficile, sauf si on ne trace que certaines lignes.

Imprimez/photocopiez une photo de chat (sur internet ou le vôtre), en noir et blanc, et, avec un feutre de couleur, repassez uniquement ses contours : la courbure du dos, l'allongement de ses pattes, ses yeux fermés et mi-clos.

Retournez la feuille, et repassez à nouveau en miroir sur le feutre précédent (que vous devez voir par transparence). Posez-vous quelques secondes à observer cette forme.

2- La foule : Retirer l'essentiel d'un groupe. Quand on fait partie d'un attroupement, par exemple dans un grand magasin, un lieu touristique ou une salle de concert, on s'oublie soi-même et on fait corps avec le groupe. Apprendre à s'extirper de la masse pour se recentrer est un excellent exercice. En attendant de pouvoir le faire en réel, on va détacher certaines personnes d'une photo.

Imprimez/photocopiez une photo d'une foule ou d'un attroupement imprimée en couleur et quelques feutres. Repérez dans la masse tous ceux qui portent un haut de même couleur et remplissez-les avec un feutre. Choisissez une autre couleur de haut et faites de même.

Sauf que dans une foule, souvent, on ne voit pas les jambes dans une photo. Inventez leurs jambes en repassant le même feutre, pour former les corps complets. Retournez la feuille, et au crayon à papier, repassez les contours de 2-3 silhouettes. Choisissez d'autres couleurs de feutres et remplissez-les de couleur différente.

 

3- Le rire : S'imprégner de joie simple. Quand un dessinateur dessine une expression de visage, vous le verrez souvent mimer inconsciemment son sujet. Pourquoi pas vous ?

Avec un stylo-bille commencez un dessin en traçant un cercle à main levée et repassez plusieurs fois sur le contour du cercle. Tracez ensuite un large sourire, des petits yeux en accent circonflexe et posez un nez en forme d'ovale au centre. Arrondissez la courbe des yeux. Faites de même 3 fois d'affilée sur le même feuille.

Maintenant inventez-leur une chevelure extravagante (et différente), qui part dans tous les sens.

4- L'arbre : Symbole de majesté et de stabilité. Dessiner un arbre nous ancre dans le sol, et nous aide à respirer, car c'est un être vivant d'air et de ses racines dans le sol.

Imprimez/photocopiez une photo d'un arbre qui vous plaît, et au stylo-bille repassez ses contours en faisant plusieurs petits traits. Puis, repassez à nouveau d'un seul trait, sans vous arrêter. Repassez ou inventez les lignes verticales et ondulées de son écorce. Posez deux petits traits, de part et d'autre du bas de l'arbre, pour marquer le sol. Inventez ensuite ses racines, qui partent dans le sol.

5- Les nuages : Symbole de légèreté d'esprit. C'est un excellent exercice pour prendre de la hauteur par rapport aux choses, et il y a des milliards de façons de dessiner des nuages ! Chacun a la sienne, trouver la vôtre sera un bon exercice de style.

Imprimez/photocopiez une photo de paysage, où le ciel fait au moins 2/3 de la hauteur. Découpez la photo au niveau de l'horizon, là où la terre et le ciel se rejoignent. Collez cette photo au bas d'une feuille, et dessinez les contours des nuages. Inspirez-vous de notre ami Google en recherchant différents styles « dessin nuages au trait ».

Ensuite lâchez Google et les modèles, et tentez de mêler différents styles pour en trouver un à vous. Reproduisez-le sur une feuille vierge (sens paysage/horizontal) dans différentes tailles. Remplissez chaque exemplaire d'un bleu clair, tendre et calme.

 

Et vous ? Vous avez des dessins qui vous apaisent ? N'hésitez pas à partager vos découvertes dans les commentaires !!

Bientôt d'autres techniques de relaxation graphiques sur Grafibulle. Je vais publier ici 2 articles par semaine. Pour ne rien louper, abonnez-vous 🙂 Clic

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.