Journal des désirs cachés

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

Prendre l’habitude de se reconnecter à nos propres besoins, plaisirs de créer et envies secrètes nous ferait un bien fou... Surtout si c’est fait chaque jour ! 

Qu’est-ce que cela voudrait dire concrètement ? Que faudrait-il faire de cette idée ?  

L’écriture... Le stylo (ou le clavier) est un excellent moyen de poser les choses, surtout les “impalpables” comme les émotions, sentiments, envies, etc. Poser chaque matin, à l’écrit, notre état d’âme du moment (même si on doit l’effacer chaque jour) … Laisser glisser les idées qui nous viennent, sans s’y arrêter, sans analyser... juste laisser sortir tout ça.  

On sortirait d’abord les choses les plus conscientes, puis laissant s’évaporer nos soucis, ce sont nos désirs qui pourraient “prendre l’air” et nous aider à concrétiser ce qui nous fait du bien : créer quelque chose en rapport.  

Cela peut rester du texte, une poésie par exemple, mais aussi devenir un dessin, une peinture, une sculpture, un bouquet, un patron de couture. Lâcher-prise, discourir avec soi-même, pour se décharger, et ainsi se laisser charger avec de nouvelles données. 

Pas de pression, juste dépressuriser notre mental surchargé ! Créer son propre “déclencheur créatif” intégralement relié avec nos propres émotions.  

 

Des études ont d’ailleurs été faites pour mettre en avant le pouvoir thérapeutique de l’écriture : pour aller mieux, se soigner, regarder, approfondir... Tout un tas de choses que permet le simple fait de coucher les choses sur le papier, rien que pour Soi.  

Des exercices d’écritures (lettres, journaux, poésie, etc) on en trouve maintenant un peu partout. On peut même trouver assez facilement des “carnets tout-prêts” dans les librairies. 

J’ai trouvé dans cet article (voir ci-dessous), quelques exercices qu’on pourrait utiliser pour se remettre les idées en place, et permettre à son cerveau de se “brancher sur ses émotions pour nous aider à réactiver la créativité. Je vais en essayer quelques uns, si ça vous tente c’est ici :  

“Les études scientifiques sur les pouvoirs thérapeutiques de l’écriture ont débuté il y a plus de vingt ans, alors que James Pennebaker, professeur de psychologie à l’Université du Texas, publie les résultats d’une étude étonnante. Il y démontre qu’écrire sur des évènements perturbants, à raison de 20 minutes par jour, durant une semaine, renforce de manière importante le système immunitaire, diminue la tension artérielle, et améliore le bien-être psychologique. 

Cette étude inaugure, en Amérique du Nord, toute une série de recherches, qui viendront confirmer que de coucher sur papier les évènements importants de notre existence, aide à comprendre les épreuves auxquelles nous sommes confrontées, à mieux négocier avec elles, à leurs donner sens;  ce qui réduit la fréquence des pensées obsessionnelles. L’écriture aide également à diminuer le stress, à dépasser les chocs de la vie,  à évoluer et éventuellement, à modifier nos comportements. 

Cela dit, soyez rassuré. Nul besoin d’écrire le journal de votre vie, ou d’être doté du talent de Nelligan pour profiter des bienfaits de l’écriture. Il vous suffit de trouver quelques minutes dans votre journée pour vous adonner tranquillement à cette activité.” - http://www.apprivoiserlestress.com/blogue/2015/3/24/booster-votre-moral-avec-un-stylo 

 

 

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.