Le dessin Gourmand

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

MIAM ! 

La gourmandise… Chacun la voit comme il veut, mais c’est avant tout une envie irrépressible de manger pour le plaisir ! Vous pouvez choisir du sucré, du salé, comme des plats tout-faits ou des mets de qualité. 

Souvenez-vous de votre dernière gourmandise. Vous fermiez les yeux tellement c’était bon… Ce désir assouvi enfin ! Sentir cette nourriture en bouche, passer votre gorge… Encore !  

Gardez ce souvenir en tête et imaginez-vous ce même plaisir intense parcourir votre main, votre épaule, parce que vous utilisez un crayon, un stylo, un pinceau que vous affectionnez, ou que vous venez de découvrir. Ressentez la plaisir de le voir glisser sur la feuille, même pour ne faire qu’une ligne.  

L’envie d’en faire quelque chose de concret. De vous en servir pour dessiner, peindre ou écrire. Affichez ouvertement ce sourire qui vous fait ouvrir l’esprit ! 

 

Quand la motivation de créer, d’aller au bout d’un sujet qui vous plaît ressemble trait pour trait à de la gourmandise. Vous avez envie, besoin, de dessiner ce sujet… Mais, la motivation, le doute, la perte de motivation vous empêche d’aller au bout de cette envie. Comme de se dire qu’on est en train de faire un régime, tout en salivant devant la vitrine de votre dealer de sucreries préféré.  

Sauf que là, à part la peur de ne pas arriver à retranscrire le sujet comme dans votre idée, vous AVEZ le DROIT ! C’est même extrêmement bon pour votre santé mentale  🙂  

...

Alors, comment faire ? Comment retrouver la motivation de se mettre à une table et de commencer ? Comment faire ce si difficile premier pas ? 

Exactement ce que je viens de dire au début. Fermez les yeux et imaginez-vous en train de déguster ce plat qui vous remet en « état de gourmandise ». Un petit jeu sur la visualisation de vos sensations à venir. Essayez de ressentir intérieurement le plaisir, concentrez votre attention sur votre langue, votre cœur ou même les sons qui vous parviennent.  

Activez la gourmandise, pour activer les hormones du plaisir. Puis lancez-vous sans plus attendre. Surfez sur la vague de vos sensations, dessinez en pleine conscience, gardant en tête les sons du stylo sur la feuille, l’odeur du café que vous avez à vos côtés, la lumière qui vient éclaircir votre support, etc etc 

Remotivez votre instinct de créateur par le biais de l’imagination, pour dépasser vos doutes. Cela vous permettra de vous mettre plus facilement à la tâche. Et ainsi, vous pourrez vous y mettre régulièrement, fortifier votre expérience et par là développer votre capacité à mettre en image ce que vous souhaitez… De plus en plus souvent, et de MIEUX en MIEUX. 

Il n’y a pas de secret pour s’améliorer en dessin, peinture ou tout autre création : il n’y a que la pratique !

N’oubliez jamais cet adage « C’est en forgeant, qu’on devient forgeron ! ». 

 

Bons dessins à vous ! 

→ Allez, un petit dernier pour la route ? Lire l'article "Etre ou ne pas être des allumés !"

Pour ne rien louper des prochains articles, abonnez-vous 🙂 Clic

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.