LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

cet article est en deux parties : Lire d'abord la partie 1

Blocages mentaux et petits plaisirs

J’ai d’ailleurs bien envie d’approfondir sur le sujet, en vous donnant un exemple pour que ce soit plus clair pour tout le monde.

 

Nous avons tous certains blocages mentaux qui nous empêchent d’avoir réellement envie de faire certaines tâches. Pour certains, le ménage est un calvaire, pour d’autres il est salutaire et les faits se sentir bien après. Pour certains le sport en salle est un effort consenti et agréablement attendu, car ils pensent aux bienfaits que ça va leur apporter après, pour d’autres vous ne les traînerez jamais dans une salle de sport, même minuscule et encore moins à aller courir 2 heures autour d’un parc.

Qu’est-ce qui fait que nous avons ces blocages ?

Tout simplement parce que nous associons parallèlement l’expérience à des contraintes/obligations, mais aussi à des valeurs et principes que nous avons décrété en secret au plus profond de nous, comme « je hais faire la poussière » « Courir sans destination et inutile» « Manger le matin ce n’est pas pour moi »… et j’en passe.

Autant de préjugés ancrés en nous, que nous les conscientisions... ou pas.

Vous comprenez bien que si votre professeur de sport vous a forcée à courir pendant 4 ans, dès 8h du mat, juste pour avoir le temps de se réveiller lui-même, et qu’en plus il arborait un petit sourire sadique en coin... Vous allez avoir du mal à prendre du plaisir à aller courir tous les dimanches, même si c’est pour faire plaisir à votre amoureux !

Si on ne remplace pas le sentiment désagréable qui est ancré dans notre inconscient, par un nouveau qui lui nous sera agréable (et directement lié à notre plaisir de SOI), on ne pourra jamais aller de l’avant et débloquer de nouveaux apprentissages.

Surtout si vous avez l’esprit contradictoire et rebelle par nature, comme beaucoup d’autodidactes… Le tout c’est comme le dit Olivier Roland, et beaucoup d’autres : c’est important d’être un sceptique intelligent.

… Et gardez le Flow surtout 🙂

 

 

Et si vous voulez vous le procurer :

« Techniques d’animation, pour le dessin animé, l’animation 3D et le jeu vidéo »
de Richard Williams édité chez Eyrolles.

--- fin de la partie 2 ---

-> Lire la partie 1 : c'est ici

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂