Le matin tout va bien…

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

… C’est après que ça se gâte !

Le réveil vient de sonner, et il va falloir commencer la journée avec une certain nombre d’objectifs et tâches à atteindre. C’est dur, c’est usant, c’est tous les jours la même chose.

Et si on arrivait à se lever avec la pèche, la hâte d’un enfant qui aborde sa journée ? Que se dit-il ? Comment faire pour retrouver tous les matins la joie, l’engouement, le plaisir de ce qui pourrait advenir ??

Seulement voilà. Il y a tous les soucis d’adultes qui surgissent dès la première gorgée de thé, de café ou de lait, que nous avalons. Il y a le plombier qui n’est toujours pas passé, il y a le patron qui attend de nous qu’on règle ses problèmes de clients, il y a le petit dernier qui nous a encore réveillé(e) en pleine nuit pour sa ration nocturne, ou encore la litière du chat qui est prête à exploser !

On ne peut pas être positif. On ne se donne pas le droit de penser qu’à notre petit bien-être. On pense d’abord à ses devoirs personnels et professionnels… Parce qu’on est comme ça, parce qu’on a appris au fil du temps qu’être adulte c’est avant tout des devoirs. Et on ne compte pas abandonner cela, pour ne pas se montrer égoïste !

Vous vous sentez égoïstes ? Vous ne voulez pas montrer que vous êtes là pour vivre votre vie ?

Prendre du temps pour soi n’est pas égoïste, c’est un moyen puissant de s’occuper des autres. Le problème ce n’est pas ce qu’on fait en acceptant cela, c’est ce qu’on « montre ».

Et si on changeait la donne ?

Récapitulons : De 7h du matin à 22h, nous pensons, travaillons, agissons pour d’autres.

Que se passerait-il si nous avions plus de temps pour nous ? Juste un instant, imaginons. On nous donne 1 à 2h de plus que d’habitude, mais avec une seule condition : l’utiliser uniquement pour notre bien-être personnel. On a pas le choix, on est obligé(e) de l’utiliser pour agir pour nous. Pas le droit de dormir, de rester passif, etc… Que feriez-vous ?

Personnellement, je ferais plus d’exercice physique, je prendrai enfin du temps à penser, à réfléchir sur mes rêves, mes projets, mes envies et besoins,… Pas vous ?

« Nan, mais c’est bien beau de rêver, mais dans la réalité on… » Stop  🙂  La réalité, c’est que nous nous mettons nos propres blocages pour coller à la « réalité commune à la majorité des gens ». Nous nous plions en quatre pour rentrer dans la boîte qui nous a été construite.

Il y a 8 mois maintenant, j’ai décidé d’en faire encore plus que ce que je faisais déjà. Je voulais faire des tutoriels, aider les gens à travers le web, leur montrer une vision du dessin différente ; la même qui a toujours plu à mes petits stagiaires.

Seulement voilà, j’ai beau ne pas avoir d’enfants à charge, je travaille à temps « plus que plein » et je n’avais pas de temps à me consacrer pour monter mes beaux projets. Je me levais à 6h, mettais plus d’une heure à me « réveiller » et j’enchaînais sur une journée souvent maussade. Le soir, j’étais soit trop « emplie de fatigue », soit surchargée par mes autres boulots.

C’est là que j’ai décidé de me lever plus tôt. Au lieu de prendre 2h en plus le soir, j’ai décidé de me reprogrammer et de me lever à 5h. De Réorganiser mon « réveil ». De tester différents rituels, pour faire un maximum de choses avant toutes mes autres obligations.

Vous le croirez certainement mais, avant ça, gagner ne serait-ce que 30 min de sommeil, me semblait du luxe. Passer plus d’1 h à prendre le temps d’émerger était le summum du Nirvana.

… Et je me trompais lourdement.

Le plus dur n’a pas vraiment été de me lever à 5h, cela est même devenue une habitude naturelle chez moi. Le plus difficile, c’était de me coucher plus tôt que ce que la société appellerait « un coucher normal d’adulte non âgé ». En gros, j’en ai entendu des pas mal « comme les vieux », « avec les poules », « c’est du pipeau », etc.. Et il est très difficile de briser ces concepts que tous vous serinent à longueur de temps, surtout quand votre propre cerveau ne demande qu’à vous affaler devant la télé jusqu’à minuit.

Mais j’y suis finalement arrivée. Pourquoi ?

Tout simplement parce que le plaisir de maîtriser mon petit matin, sans autre diversion que celle du chien qui veut sortir, ou du chat qui veut entrer, est un véritable BONHEUR INTEGRAL (J’ai même fini par intégrer le chien et les chats dans mon petit rituel comme ça plus de diversion ˆˆ).

L’important c’est le rituel, pas ce que vous mettez dedans. C’est bien sûr plus gratifiant de faire telle ou telle tâche, au lieu d’un truc inutile. Mais l’important c’est de se créer sa boîte, à sa mesure, d’expérimenter, et de parvenir naturellement à s’y tenir.

Faites-vous votre propre boîte personnalisée ! Augmentez votre temps matinal, qui est le plus sain, le plus pur, sans toutes les pensées de la journée.

Le matin, c’est bien. Le matin, c’est pour vous. Le matin, c’est de l’énergie à revendre. Et plus vous maîtriserez le matin, plus le sentiment d’être ENFIN accompli(e) sera évident et rejaillira sur votre journée.

Et plus c’est tôt, plus vous avez du temps pour vous. Pas de mails, pas d’appels, pas d’obligations, pas d’exigences extérieures, pas de magasins ouverts, pas de… Bref, pas d’interruption dans votre petit matin, VOTRE petit matin. VOTRE réveil au Monde. VOS projets, VOS rêves, VOTRE énergie vitale.

Plus vous avez du temps pour VOUS, plus vous en aurez pour les AUTRES pendant TOUT le reste de votre journée !

--- Bonus

Il y a peu, j’arrivais à un temps d’activité professionnelle surchargée et nocive. Elle m’a forcée à reprendre le rythme bancal que j’avais 8 mois auparavant. J’ai traîné ainsi la patte pendant 15 jours, complètement hagarde et pas du tout « optimisée » (voir parfois complètement inefficace).

Je me sentais mal, et pourtant j’avais toujours le même nombre (ou presque) d’heures de sommeil. Seulement je me couchais et me levais plus tard. Je dormais mal et me sentais encore plus usée au réveil.

Puis, ça s’est fini. J’ai décidé de reprendre mes bonnes résolutions. Et dès le 1er jour, j’ai récupéré entièrement ce que j’avais perdu : mon efficacité et la possibilité d’en faire profiter les autres.

J’ai cherché à mettre des mots dessus, à analyser et interpréter tout ça, et je me suis mise à rechercher des personnes qui auraient écrit sur le sujet. C’est là qu’un livre connu m’est revenu en mémoire, et que j’ai décidé d’enfin le lire, car maintenant je me sentais en phase ; capable de comprendre de ce que ça pouvait vouloir dire entre les lignes.

C’est certes « écrit à l’Américaine » avec de l’emphase, et une légère dose de « God spirit », mais j’ai commencé à trouver des mots pour expliquer ce que je ressentais.

Ce livre c’est « Miracle Morning » de Hal Elrod , et je vous le conseille 😉  Il passe une grande partie du temps à tenter de vous motiver à vous lever, et surtout il vous permet de voir plus clair dans le type de rituel que vous pouvez créer pour vous.
Le Miracle Morning c’est 30 jours pour vous « reconfigurer », vous retrouver et atteindre une grande part de votre potentiel.

Vous pouvez autant vous plier à ce qu’il vous conseille, que vous l’approprier et en faire le vôtre.

Tout le monde n’est pas obligé de se réveiller à 5h : Ce qu’il vous dit juste c’est de vous lever au moins 1h plus tôt… Et puis vous pouvez très bien choisir de prendre cette heure avant le coucher, si vraiment le matin est votre éternel ennemi !!

Je vais publier ici plusieurs articles par semaine. Pour ne rien louper, abonnez-vous 🙂 Clic

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.