Passer en mode impro !

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

Le weekend dernier, je discutais de ce que m’avait apporté l’expérience du théâtre dans ma vie professionnelle d’aujourd’hui.

Et cette attitude de prendre un rôle, puis en même temps ses contraintes et ses atouts pour le faire vivre, est essentiel dans ma manière d’inventer les dessins. En tout cas l’impression de création est quasi identique. 

... 

Les exercices que je préférais au théâtre c’était les exercices d’impro, et on en faisait beaucoup, surtout au début quand nous n’avions pas de grandes pièces à jouer.  

Cela m’était naturel, je m’y sentais comme un poisson dans l’eau. Un thème, un sujet ou un personnage, et hop on y va, on verra bien:mrgreen: pas de danger en plus, donc y'a rien de mieux pour se détendre.  

Par contre, ce que je ne savais pas à l’époque c’était que, ces exercices, en plus d’être un jeu, apprenaient réellement à toute la troupe à s’écouter, anticiper, et de rebondir sur ses erreurs. 

La liberté d’interprétation, avec seulement quelques contraintes. 

Le "système D" amélioré ! 

... 

Improviser ne demande pas du courage, ça demande du lâcher-prise ! 

Naturellement l’improvisation en dessin est ultra importante, surtout quand pour dessinez en « live » ou en freestyle, comme je le montre dans certaines vidéos. 

Au théâtre, comme dans le dessin et dans la Vie, savoir improviser est une force. Surtout à notre époque où nos environnements de travail sont si changeants ! 

Improviser c’est partir d’un point donné (le présent marqué par son passé), avec ses caractéristiques, le confronter à une situation, en voir les possibilités et agir.  

Improviser en dessin c’est évidemment la même chose : on a un trait de départ, on en ajoute un autre, puis d’autres et on se base sur ce qu’on a, ce qu’on sait déjà, pour en faire un ensemble nouveau et original. 

En plus, on apprend aussi à rebondir :

"Mince, le stylo a rippé et impossible de revenir en arrière ? Tant pis, qu’est-ce que je vais ajouter à ce dessin, sans effacer, pour le continuer et le rééquilibrer ? "

... 

On pourrait croire que c’est de la fainéantise, qu’on a la flemme d’effacer pour recommencer. Que nenni, c’est là l’essence du jeu « freestyle ». On agit en réfléchissant à ce qu’on a et qu’on sait déjà et on rebondit. C’est aussi le « Jeu de la Vie ». 

C’est même le meilleur des exercices pour apprendre à équilibrer une composition, l’ensemble du dessin en question : Se créer des déséquilibres, des choses non conventionnelles, et dépasser cette peur de « déborder » pour agir en maîtrisant l’ensemble. 

J’ai toujours préféré les dessins déséquilibrés car c’est pour moi le type de dessin qui est le plus vivant. C’est comme une pièce de théâtre avec un héros tout beau tout propre, si vous ne le déséquilibrez pas avec un ennemi ou un acolyte jouant de la rôle du « fou du roi », la pièce entière n’aura aucune saveur. Ça manquera de mouvement, d’action et des réactions à celle-ci, et pour résumer tout simplement : la pièce n’aura aucune intérêt.  

... 

Exercice de dessins trèèèèès simple, en freestyle :  

  1. Commencez par une sorte de cercle à main levée, une grosse patate 
  2. Ajoutez un nez rond au centre 
  3. Tracez une croix en X passant par le nez 
  4. Imaginez que chaque élément pèse un certain poids et que votre but est de rééquilibrer le tout de l’autre coté à chaque fois que vous posez un élément 

Par exemple,  faites lui des yeux différents : un gros et un petit. Si le gros est à gauche, il va falloir rééquilibrer le poids par le prochain élément que vous allez ajouter, si possible dans l’angle opposé formé par la croix  :

-> Dans le cas de l’œil de gauche, son angle opposé sur la X c’est en bas à droite, il vous suffira donc d’ajouter un sourire en coin, bouche mi-ouverte.  

Ce n’est pas si difficile ! Et ça va vous prendre quoi… 5 min ? 

On dira que c’est 5 min de moins à surfer sur le net, et puis vous aurez testé une nouvelle chose aujourd’hui ! "vous reporterez la piscine à 5 minutes plus tard"  😉 

Un cercle, un rond, deux yeux et une bouche… Trop dur.  

 🙂 🙂 

Soyez Freestyle, soyez VOUS-MEME ! 

→ Allez, un petit dernier pour la route ? Lire l'article "Que ceux qui soliloquent lèvent la main !"

Pour ne rien louper des prochains articles, abonnez-vous 🙂 Clic

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.