LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

Vous avez des super-pouvoirs !

Depuis que la notion d’hypersensibilité est entrée dans ma vie, beaucoup de choses sont devenu claires pour moi. Je souhaite aborder ici ce sujet, très souvent lié à nos problèmes de stress chronique et surtout les bienfaits que cela peut avoir pour les personnes en recherche d’une meilleure créativité.

Après une rapide recherche sur le net, je suis tombée sur cet article, qui se trouve bien résumer le phénomène d’hypersensibilité il se trouve sur le site www.mieux-vivre-autrement.com - Lire l’article ici – Je vous propose de voir ensemble mes commentaires et avis personnels que je vous détaille ci-dessous. Le contenu de cet article est lui-même tiré du livre de la psychothérapeute Elaine Aron « Ces gens qui ont peur d’avoir peur - Mieux comprendre l’hypersensibilité » (éd. de l’Homme).

J’espère que ces articles et ma vision pourront être d’une quelconque aide pour ceux qui sont encore dans le brouillard (comme je l’étais il y a encore quelques mois) mais aussi aider les proches et parents des enfants hypersensibles, afin de les aider dans leur vie qui se construit.

(il serait d’ailleurs sympa pour tous d’avoir d’autres réactions, autant de la part de personnes qui se trouvent hypersensibles, que de celles qui le comprennent pas)

- pour aller encore plus loin je vous invite à fureter du côté de YouTube, si ce n’est pas encore fait, et notamment sur la chaîne « Hypersensible et Heureux » qui donne déjà beaucoup d’astuces à ce sujet, mais qui vous donne aussi l’occasion de moins vous sentir seuls face à vos avalanches émotionnelles -

Il me semble déjà intéressant de noter que moins de 20% de la population sont des hypersensibles, ce qui explique pourquoi beaucoup d’entre nous se sentent soit incompris, soit en faute « perpétuelle » car montrés trop souvent du doigt de la part des non hypersensibles...

Après je pense qu’il existe aussi des personnes entre-deux, c’est-à-dire uniquement hypersensibles dans une certaine part de leur façon de vivre. 

N’en déplaise aux détracteurs, l’hypersensibilité ce n’est pas passer sa vie à pleurer, quoi qu’en dise cette société majoritairement détachée de ce qu’ils croient être une faiblesse…

Le danger vient principalement du fait de s’abandonner aux mauvais côtés de son hypersensibilité, découlant de l’incompréhension de comment nous fonctionnons nous-mêmes.

Nous avons pourtant la possibilité d’en tirer un énorme avantage, celui d’en faire une force : en évitant les écueils et en se dopant dans des domaines qui nous passionnent.

Avant d’aborder comment faire tout ça, zoomons un peu sur ce que je retiens du portrait- type de l’hypersensible

  • Déjà, c’est inné un trait de caractère que nous avons à la naissance

L’hypersensibilité se manifeste différemment selon les individus, car son intensité et son évolution va énormément dépendre des premières années de notre vie. Or, il est inutile de tenter de refouler, car l’hypersensibilité refera automatiquement surface au moment le moins opportun, et vous serez sans « armes ».

  • Ça fuse dans la tête, des ultra-pensées hyper rapides, qui vous font l’effet de quelqu’un qui se prend la tête, alors qu’en fait vous subissez seulement de multiples « entrées » dans votre centre émotionnel.

--- fin de la partie 1 ---

Lire la suite

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂