Hyper-Sens, votre super-pouvoir 2/2

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

cet article est en deux parties : Lire d'abord la partie 1

...

Mettre vos hyper sens à votre botte ! 😀

Accepter son hypersensibilité, pour comprendre son fonctionnement et en faire une force :

  • Apprendre les moyens qui vous parlent le plus : méditations, sports de combat… pour déjà apprendre à gérer ce stock d’émotions, comment l’évacuer, comment le recentrer sur des objectifs de réalisation de soi,

  • Apprenez à votre entourage : il est important d’essayer de le faire comprendre, ne serait-ce que pour mettre vous-même des mots à haute voix sur les phénomènes ;

Ne cherchez pas à vous expliquer en victime, mais plutôt à exprimer vos état « à vif » ; ne cherchez pas non plus à insister, comme dans beaucoup de domaines il est inutile d’essayer de faire comprendre un état d’esprit (dans son entièreté), complètement étranger à votre interlocuteur.

  • Apprendre à percer à jour la véritable importance de certaines idées négatives comme leur rôle de défense et d’anticipation du danger… Ça on le sait déjà, mais d’expérience et après avoir lu pas mal sur le sujet, je peux vous dire qu’après avoir faite l’exercice plusieurs fois d’affilée sur un certain type d’idées et de situations ;

On arrive petit à petit à réellement entraîner notre subconscient à avoir le réflexe de ne pas le laisser vous envahir. Ça prend en effet beaucoup de temps , mais à force de faire on peut aussi y arriver. Motivés par les réussites précédentes, le temps d’assimilation ou de prise de distance vis-à-vis de ces agressions sensibles, devient de plus en plus court.

  • N’oubliez jamais qu’être hypersensible, ce n’est pas uniquement le négatif. Pourquoi ? tout simplement parce que si on est hypersensible au négatif, on l’est tout autant sur le positif. La beauté d’un moment va donc aussi nous être encore plus ancré.

Accepter votre hypersensibilité vous permettra donc de ressentir aussi la beauté de la vie, donc un état mental extrêmement propice à créer et se réaliser soi même. D’autant que se rendre compte de ce pouvoir positif est aussi un moyen de remplacer beaucoup plus rapidement les émotions désagréables.

Autre phénomène d’hypersensibilité : être à vif physiquement, et cela concerne tout votre corps.

Dernièrement, j’ai enfin compris que mon hypersensibilité de la peau, de l’ouïe, a la lumière sont intimement liés à mon hypersensibilité native, et c’est un médecin qui me l’a confirmé il y a quelques mois.

J’aurais dû le déduire avant, car en effet tout ce qui nous arrive est analysé par notre cerveau, cela prend donc aussi en compte des agressions physiques extérieures : les bruits intempestifs, les textiles inhabituels, les températures changeantes, etc. l’hypersensible ne l’est donc pas uniquement dans ses émotions, il l’est aussi dans sa présence physique.

Il n’y a pas de remèdes à cela, juste une attitude d’acceptation pour mieux le vivre : exactement comme quand vous êtes souvent soumis à une agression particulière : mettons la brûlure, vous allez petit à petit éduquer votre mental à baisser son niveau de ressenti… sans bien sûr vous mettre dans les extrêmes hein !

Regardez ce qu’on peut arriver à faire contre la douleur physique, seulement grâce à sa force mentale… Pour moi, cela prouve bien qu’en amadouant notre cerveau on peut arriver à bien des prouesses !!

Le cerveau humain est capable de ne pas ressentir la douleur, une fois préparé, pourquoi ce même cerveau ne serait-il pas l'origine principale de notre hypersensibilité ?

Les critiques en déduiront donc que nous avons un cerveau malade car trop sensible, je préfère voir cette explication comme une lumière au bout du tunnel : la capacité à jouer avec notre cerveau est d’une plus grande amplitude, et d'être capables de nous entraîner à limiter les ressentis négatifs désagréables. Simplement en entraînant notre force mentale.

  • Etre plus perméable à notre environnement veut aussi dire être plus empathique, une véritable éponge comme j’aime le dire. Éponge pour les mauvaises expériences, mais aussi les bonnes.

Toujours la même chose : soit vous vous concentrez sur le petit morceau de bonté que chaque individu a pour contrer l’extérieur mauvais d’un individu, vous pouvez arriver à parler à tout le monde, et échanger. De plus, comprendre les morceaux de bonté vous donnent l’avantage de pouvoir choisir d’échanger avec quelqu'un qui vous est désagréable.

Accepter de ressentir l’ensemble de l’individu qui vous agresse, pour détacher et faire ressortir sa bonté cachée est un formidable atout pour n’importe quelle situation. L’empathie, l’écoute, l’observation sont liés à vos hyper sens, profitez-en pour vous alléger la vie quotidienne au bureau !

...

 

  • En tant qu’hypersensibles, on est aussi plus dépendants du regard des autres. Evidemment, empathie et questionnement intérieur incessant, a partir du moment ou quelqu’un vous dénigre, ou tout simplement vous désapprouve, ça devient une tornade dans votre cœur.

C’est à ce moment précis qu’il vous faudra vous recentrer dans un travail sur vos valeurs. La meilleure solution que j’ai trouvé à ce jour, c’est avant tout de me poser la question : Ai-je agit selon mes propres valeurs ? Ai-je atteint les objectifs les plus importants pour moi ? ai-je réussi à le faire pour moi, sans pour autant blesser d’autre personnes ?

Et si c’est oui partout, alors seulement regarder, discuter des arguments de l’autre et les comparer à vos valeurs et objectifs l’un après l’autre.

Si ça ne matche pas, tant pis, passez à autre chose. Si ça matche expliquez il comprendra, et apprendra lui aussi que le monde ne fonctionne pas sur les principes d’une seule personne, et qu’un compromis peut aussi être trouvé.

  • Et évidemment ce qui m’intéresse encore plus en tant qu’hyper sensible : c’est notre capacité à être plus créatif, plus intuitif… Un esprit plus ouvert, vous offre de multiples possibilités.

Comprenez bien une chose : si vous mélangez les « voix dans votre tête » qui analysent en permanence, les hyper sens qui vous font ressentir le monde différemment, et votre capacité d’observation empathique qui vous permet d’entrer dans la peau de n’importe qui… vous avez une avantage pour créer : que ce soit pour votre métier, ou vos loisirs (vous en avez même BESOIN pour canaliser et extérioriser) !

...

Etre hypersensible c’est aussi une certaine capacité à vous laisser envahir consciemment par vos hyper sens : dans ces cas là lâchez la bride de vos sens, pour aller surfer sur votre Flow naturel !

On a la possibilité de s’abreuver sans réserve à la force née de notre stock émotionnel, à partir du moment où on le fait avec équilibre. La méditation de pleine conscience est d’ailleurs une excellente voie pour explorer vos sens en toute sérénité.

  • Créez-vous de nouvelles aptitudes, votre cerveau fonctionnant à plein régime, il vous permettra d’apprendre beaucoup plus rapidement, notamment, l’autodérision et les techniques zen… Et vous ouvrira aussi à de nouvelles possibilités d’apprentissage.

  • Vous avez un super pouvoir, alors profitez-en pour aider.. Et puis, n’oubliez pas : Aider fait partie des émotions « médicament » contre les idées négatives.

Et vous ? Qu’allez-vous explorer de votre formidable personnalité aujourd’hui ?

--- fin de la partie 2 ---

-> Lire la partie 1 : c'est ici

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂

 

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.