Culture générale et créativité ?

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

C’est quoi la culture générale ? 

Pour moi, ce n’est pas forcément tout savoir, mais savoir différemment. S’intéresser à des sujets différents de nos habitudes, s’interroger, bref, sortir de sa zone de confort pour alimenter notre expérience de la Vie. 

Gloub ! Gloub ! 

Aujourd’hui, nous sommes noyés dans les informations (utiles ou pas) provenant de toutes les sources possibles : panneaux de pub, de communication, papiers divers, et bien sûr la technologie est sans cesse en train de nous rappeler de venir voir telle ou telle autre info… Et souvent dans le sentiment de l’urgence.  

Parallèlement, on nous « informe » sans cesse qu’il faut nous occuper de notre propre éducation, apprendre sans cesse, et en même temps « être seulement NOUS ». L’individualisme et la surinformation, donne un sacré mélange vous ne trouvez pas ? 

C’est un mélange explosif (implosif même), qui nous conduit sans avertissement vers toujours plus d’individualisme, poussés que nous sommes à ne vouloir plus voir que l’essentiel, c’est-à-dire : uniquement ce qui correspond à nos goût, envies et aspirations.  

Nous filtrons donc sans cesse à travers ce que nous connaissons, oubliant ainsi que des milliards de mondes existent, comme autant d’individualités.  

C’est en effet un réflexe d’auto-défense naturel, mais qui nous force à rester sur la même voie, à ne surtout pas chercher ailleurs ! Quand je dis ça, je comprends autant les problèmes que les solutions…  

Quel est le rapport avec la créativité, me direz-vous ?!! 

Et bien tout simplement, que chercher à améliorer sa culture générale, c’est avant tout s’ouvrir à de nouvelles réflexions (manières de penser, de réagir), augmentant ainsi l’efficacité de notre propre faculté de réactions aux problèmes et autres inventions.  

Je le répéterai sans doute souvent par ici, l’imagination, l’invention, la créativité sont toutes basées sur nos facultés d’êtres humains ; à traiter nos souvenirs, rencontres, expériences,… De les mixer avec notre savoir-faire, notre personnalité et de former ainsi virtuellement des images de quelque chose qui n’existe pas encore (en tout cas avec cette originalité-là). 

Si notre esprit, notre écoute et notre regard sur le monde qui nous entoure n’est centré que ce que nous savons, ou sur des secteurs que nous connaissons par cœur, nous endormons notre imagination ! 

Travailler sa créativité, c’est en même temps un entraînement à faire régulièrement (voir article), et en même temps une pratique de la curiosité de l’Autre, avec ses goûts, activités et rêves différents des nôtres. 

En quoi une conversation anodine peut booster votre créativité 

Imaginons : Vous vous retrouvez encore une fois en train de déjeuner en face d’un de vos collègues qui n’a aucun intérêt pour vous (si si ne mentez pas ça vous arrive !). Au lieu de chercher des banalités à lui servir et d’accélérer votre temps de repas pour éviter les blancs, lancez-vous dans un « état de curiosité » - en gros, faites l’acteur et faites croire à votre cerveau que vous êtes dans le désir d’en savoir plus sur votre interlocuteur- : mettez-vous à lui demander ce qu’il fait de ces temps libres, de ces weekends et de ses vacances…  

 

Trouvez sa passion, ce qui le fait vibrer : vous n’en serez que plus étonné. Ensuite, sans forcément brusquer cette personne, imaginez-vous à voix haute, sur le ton de la conversation, être à sa place, dans la pratique de sa passion. Nous avons toujours, de plus ou moins loin des connexions avec n’importe quel sujet.  

Prenons par exemple une activité qui ne m’a jamais motivée : la danse. Je n’ai donc quasiment à l’heure actuelle AUCUNE connexion avec cette activité, qui ne me parle pas, me ferait perdre du temps et même m’ennuie… Et pourtant. Je connais au moins une personne dans mon entourage qui a cette passion pour toutes les formes de danse (ou presque). Je peux ainsi, tout en introduisant avec mon aversion pour l’activité, enchaîner la conversation sur cette personne (c’est plus facile de m’imaginer à sa place, puisque je la connais très bien) : Et je me mets ainsi dans la peau de mon interlocuteur, en ne parlant qu’un peu de mon aversion, et beaucoup de l’attraction de cet amie.  

Mon interlocuteur peut ainsi être à l’aise, et se mettre à parler soit pour me donner envie de vivre sa passion personnellement, soit devenir curieux à son tour et rechercher ce qui moi me passionne. Ce ping pong d’idées, d’émotions, mène souvent à au moins un sujet qu’on aurait en commun, même s’il ne fait pas principalement partie de notre quotidien (cela peut être aussi bien la région d’origine de nos parents, ou bien le fait de manger des céréales au quotidien, en fait on s’en fout... 🙂  ).  

En plus de pouvoir faire parler ses émotions, cet exercice permet d’améliorer ses relations au travail (ou en famille), de pouvoir aussi le temps d’une conversation, d’apprendre à s’ouvrir, se mettre à la place de l’Autre, tenter d’analyser instinctivement comment fonctionne celle-ci, tout ça dans le plaisir du partage.  

Je dirais même qu’il devient un entraînement réel à la créativité, pour booster votre cerveau à se mettre au diapason d’un thème que vous ne connaissez pas vraiment (des fois pas du tout). C’est un défi personnel intéressant, et ça rejoint la curiosité de la culture générale.  

 

Vous vous entraînez ainsi à récupérer des infos, les analyser, les interpréter et les traiter… Ce qui reste très utile pour tout type de création : artistique, entrepreneuriale, ou encore technique ! 

Personnellement, j’adore faire parler les passionnés qui partagent volontiers leur enthousiasme (même je n’ai aucun rapport avec), mais j’aime encore plus découvrir les passionnés « cachés », car tout le monde mérite d’avoir cette force qui fait finalement le sens de la Vie ! 

Culture générale passive ? 

Ce que je vous ai mis précédemment, pourrait sans doute s’appeler « culture générale active » (ou directe), mais il existe aussi des manières de développer sa curiosité générale, de manière indirecte, en consultant des documents de passionnés et d’experts : écrits, parlés, etc.. 

Et si la culture générale ce n’était pas que ce qu’on vous dit que c’est… ? C’est avant tout une ouverture à d’autres savoirs, populaires ou pas.  

Imaginez que vous êtes enfermé dans votre voiture, dans les bouchons, et qu’une seule station de radio fonctionne : une radio spécialisée dans le football. Mais vous n’y connaissez rien. Et surtout cela vous ennuie de façon inimaginable ! Maintenant, si vous faites « barrage », vous n’allez non seulement prendre aucune plaisir (c’est même certain), mais en plus le temps va vous paraître infini ! Ce qui au départ n’était pas le but pour lequel vous aviez allumé le poste… 

Laisser son imagination aller et venir, sa capacité à inventer, à créer, c’est enlever ce barrage mental. C’est partir sur des hypothèses et laisser glisser ses pensées sans les retenir. Ne pas chercher à contrôler, laisser faire, lâcher prise. Rien ne peut vous arriver, c’est votre cerveau qui mène la barre, et -à moins que vous ne soyez malade psychologiquement parlant- il sait ce qui est bon pour vous.  

Alors, détendez-vous. Laissez de côté vos préjugés, vos principes, vos idées préconçues sur le thème de cette station. Imaginez que les commentateurs font partie de vos amis, même s’ils n’ont pas les mêmes goûts, vous accepterez leur différence et vous ouvrirez ainsi à une autre dimension.  

Oui, oui. Je parle bien de voyages inter-dimensionnels ! :D Chaque individu autour de nous est une dimension à lui tout seul, imaginez donc combien de dimensions cela fait dans le monde entier !! Ces univers n’attendent que votre curiosité pour se révéler à vous, et alimenter votre créativité.  

Il ne tient qu’à vous de faire le choix de vous imprégner de ces univers, de vous nourrir, tout en nourrissant les autres par le partage de votre propre univers.  

Mais, vous pouvez aussi choisir de rester dans votre canapé, à manger des chips et à vous repasser en boucle votre propre univers. Il n’y aucun danger à faire ce choix. Vraiment. Perso, je retourne à mes explorations d’univers parallèles, pour vous trouver d’autres sujets de réflexion et des tutoriels originaux !  

Bientôt d'autres articles sur Grafibulle. Je vais publier ici plusieurs articles par semaine. Pour ne rien louper, abonnez-vous 🙂 Clic

 @ bientôt sur Grafibulle 🙂

One Reply to “Culture générale et créativité ?”

  1. […] → Allez, un petit dernier pour la route ? Lire Culture générale et créativité […]

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.