Relaxation et Créativité (2)

LoadingSauvegarder l'article dans mon Espace Membre

La relaxation graphique

Vous êtes depuis longtemps à la recherche d'un moyen de réduire votre stress quotidien ou occasionnel (mantras, coloriages, sudokus, gym, yoga..). Seulement, souvent ça ne suffit pas ou ne peut pas se faire, comme après une très mauvaise journée, après des embouteillages à n'en plus finir, ou entourée de vos enfants surexcités.

On vous a proposé la méditation ou la sophrologie, mais vous n'arrivez pas à vider assez votre esprit pour vous sentir bien (et parfois reprendre votre autre boulot du soir). Surtout après une très mauvaise journée au travail ou à la maison. Impossible d'arriver à rester assis ou de sortir faire une promenade.

Rien à faire, vous n'arrivez pas à faire la transition vers la discipline/maîtrise nécessaire pour bien respirer et votre cerveau rejoue en boucle vos idées noires.

Ce problème je ne le connais que trop.

... Et j'utilise encore souvent les mêmes techniques que vous.

Ceux qui me connaissent vous diront que je suis quelqu'un « qui se prend trop la tête ». Je me pose beaucoup de questions, depuis longtemps… Ceux qui me connaissent vraiment, vous diront que je cherche aussi beaucoup de réponses ! Car cette hyper-activité du cerveau peut vraiment être fatigante à la longue, mais bon… Si vous lisez cet article c'est que vous savez de quoi je parle !

J'essaie de m'imprégner de ces séances, de me fixer des rituels, de l'auto-discipline, des programmes… Censés (entre-autre) me permettre d'augmenter ma créativité, d'améliorer ma relation aux clients, le rapport avec mon travail d'infographiste, conjuguer mes multiples jobs et casquettes, etc.

Toutes ces techniques sont inutiles si nous ne pouvons pas sortir de la spirale négative. Impossible alors, d'arriver à rester concentrée plus de 20 secondes pour redescendre et redevenir complètement attentif, surtout en tant qu'entrepreneur « au service des autres ».

Il existe pourtant une solution déviante ! 

La relaxation graphique est une méditation de pleine conscience

L'acte créatif peut se voir comme un mélange de méditation de pleine concience, sophorologie mélangée et de tout exercice corporel comme le Yoga ou le Qi Gong. Et cela s'applique à toute création de supports, d'images, de plats, de projets, de textes sauf si pour vous, sauf si pour vous créer est automatiquement lié à de l'obligation ou une épreuve.

→ Voir l'article « Relaxation et Créativité », si vous ne l'avez pas encore lu

Je ne parle pas de la création en tant qu'obligation ou sous forme d'épreuve (voulue ou pas), car dans ces cas-là le stress engendré par votre résultat annihile les bienfaits méditatifs. Ce mélange, je le vois comme la rencontre entre l'activité physique (arts mariaux internes), spirituelle (ex : méditation) et la visualisation (ex : sophrologie) qui en découle, évidemment !

C'est comme si l'acte de créer, en produisant le bien-être sur notre mental (INspiration), permettait de laisser couler le stress, la fatigue, le long de notre bras (EXpression corporelle) et de nos doigts, pour aller se visualiser sur le support utilisé.

On peut alors voir la partie d'inscription (dessin, plat, musique…) : soit comme la visualisation du Négatif évacué de nos pensées, soit comme la représentation (désirée) du Positif qui pourrait prendre sa place en nous.

Cela permet de faire la transition nécessaire entre la journée pourrie qu'on vient de vivre, et l'état qui nous permettra de faire vraiment un activité en profondeur ; comme du sport, de la méditation, du Tai Chi, etc etc.

Le dessin est un excellent exercice de transition

... Qui ne demande qu'un quelconque support et un truc pour tracer.

L'effet relaxant (sur le mental) du dessin et de la méditation est similaire, même s'il n'est pas souvent mis en avant, car nos principes d'Occidentaux n'arrivent pas à admettre officiellement qu'un art aussi attaché au réel/concret (utilisation classique, représentative et architecturale), puisse être si spirituel.

On prend souvent pour des fous, ces personnes qui vous parlent d'harmonie, de spiritualité, de connexion à l'Univers, etc. Et pourtant. Dans notre société si fière de ses Principes (hérités des Lumières), polluée par le stress de la productivité, du « bien-penser », de la culpabilité de trop boire, trop fumer, etc... Que voit-on apparaître de plus en plus souvent, recherchés par une majorité grandissante d'occidentaux ?

Des techniques, méthodes, thérapies, philosophies, rituels, et autres -logies… Ces systèmes alternatifs (sous-entendu à la médecine traditionnelle) permettent avant tout de se reconnecter à la nature. Et par ce moyen : à notre propre nature, notre Essence.

Nous sommes tous à la recherche de LA méthode, pour enfin arriver à prendre de la distance. A se chercher dans le réel, et l'irréel. A chercher comment faire le pont de Vérité entre l'extérieur et l'intérieur de Soi.

On ne prononce pas facilement ces mots, qui nous catalogueront comme des illuminés. Pourtant, quelque soit la religion, la culture, le niveau social… Ils veulent tous dire la même chose : Dans un 1er temps, nous avons besoin de nous reconnecter avec notre vraie nature. Dans un 2ème temps, nous avons besoin de la partager avec ceux qui nous entourent.

La méditation, l'acte créatif (comme le dessin) ; deux disciplines qui se marrient très bien. Le 2ème préparant l'état du 1er .

Faites passer le message : Dessiner est un acte méditatif !

 

@ bientôt sur les tutos de Grafibulle 🙂

> Pour vous abonner : clic 🙂

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.